Education Permanente

Analyses du travail et intentions formatives

10 mars 2017

Hors-série Education permanente/AFPA, mars 2017, 200 p.

Le système de formation professionnelle ne se renouvellera qu’à l’aune des transformations du travail. D’abord, l’analyse du travail devient un vecteur fort des choix organisationnels et technologiques des entreprises. Ensuite, les organismes de formation, de plus en plus impactés par ces choix, doivent redéfinir leur contribution à ce processus. Enfin, les évolutions réglementaires qui découlent de la réforme du système de formation professionnelle ouvrent la voie à une articulation travail/formation plus féconde que l’ancienne architecture dichotomique qui avait expulsé la construction des savoirs de l’exercice du travail. Les articles rassemblés dans ce septième dossier hors-série Education permanente-AFPA témoignent d’une grande variété de démarches d’ingénierie de formation appliquée à l’analyse de situations professionnelles apprenantes. Ces expériences permettent de prendre la mesure des investissements méthodologiques utiles aux organismes de formation, et contribuant à la mise en place de fonctions tutorales et formatives intégrées dans les entreprises.

Pour consulter le sommaire  :  sommaire   
Pour commander ce numéro :  
commande

Retenez d'ores et déjà la date du jeudi 14 septembre 2017
pour la journée d'études autour de ce hors-série
qui se déroulera au Cnam (Paris).