Master Sciences humaines et sociales mention Sciences de l'éducation Parcours Formation des adultes

Responsable

Publics et conditions d'accès

Prérequis :
Pour l'entrée en M1 :
- être titulaire d'un diplôme bac+3 dans le champ de la formation des adultes, ou dans un champ connexe avec une expérience professionnelle dans le champ de la formation.
- être titulaire de la licence SHS du Cnam, mention "Parcours Animation et gestion de la formation des adultes";
- par validation des acquis.

Pour l'entrée en M2 :
- avoir validé un niveau bac+4, de préférence dans les sciences humaines et sociales au sens large. Des candidats issus d'autres champs disciplinaires peuvent être admis s'ils possèdent une expérience professionnelle d'au moins trois ans. Sans expérience dans le domaine de la formation ou des RH, il pourra leur être demandé de renforcer leur formation dans ce domaine en suivant des enseignements supplémentaires dispensés au Cnam ;
- avoir une expérience professionnelle dans le domaine de la formation ou dans des domaines connexes (ressources humaines, travail social, insertion, etc.).
- être libre les vendredis et samedis de début octobre à fin juin.
- avoir à conduire un projet ou une intervention en rapport avec la thématique du Master et réalisable pour l'essentiel dans le cadre temporel de la formation.

Pour Paris et Montpellier, la fiche et le dossier de candidature sont téléchargeables depuis le site de l'équipe :
http://formation-adultes.cnam.fr/ - rubrique diplômes

Objectifs

La question du travail et celle de l'intervention sur les situations de travail sont centrales dans le programme de ce Master :
- au plan conceptuel, la notion de travail est construite au carrefour de plusieurs disciplines des sciences sociales qui ont le travail pour objet (ergonomie, cliniques du travail, sociologie et psychosociologie des organisations et du travail...). Le travail est considéré non seulement comme action sur le monde extérieur visant la production de biens et de services, mais également comme possibilité de construction de soi, ou à l'inverse, d'altération du développement et de la santé.
- au plan méthodologique, deux directions sont explorées : 1) les étudiants sont entraînés à l'analyse des situations de travail tant du point de vue des exigences cognitives du travail réel des personnes que du point de vue de l'engagement et de la construction de la personne dans l'activité de travail ; 2) les étudiants sont sensibilisés à la notion d'intervention dans les organisations et sur les milieux de travail.
- au plan pratique, le détour par l'analyse du travail est au service de plusieurs objectifs. Pour la formation professionnelle, la connaissance du travail réel permet d'enrichir l'ingénierie de la formation (conception de dispositifs, de situations, d'outils...) ou de concevoir, dans les milieux de travail, des politiques et des dispositifs de développement des compétences sur des bases réalistes.
Pour le développement professionnel, différents dispositifs d'auto-analyse du travail offrent aux opérateurs la possibilité d'explorer des voies d'action nouvelles et d'innover dans leurs pratiques. Pour le management, un détour de compréhension de l'investissement des salariés dans leur travail et de ce que leur demandent les exigences croissantes qui pèsent sur eux permet de prendre des décisions plus efficaces et plus respectueuses des personnes.

Programme

$M1FAD109FAD110FAD113FAD111FAD114FAD115UA2213$M2US2203US2205US2208US2209US220AUS2202US2204US2206US2207US220BUS220CUA2B23UA2214

Centre(s) d'enseignement

Contact

EPN 13 - Métiers de la formation
EPN13, 41 rue Gay Lussac
75005 Paris
Tel :01 40 27 25 52
Lucie Compan