Education Permanente

Lectures estivales

4 juillet 2022
31 août 2022

EDUCATION PERMANENTE vous recommande quelques lectures pour cet été :

Dictionnaire inattendu de pédagogie
Philippe Meirieu
ESF, octobre 2021, 528 p.

Philippe Meirieu partage, dans ce Dictionnaire inattendu, son amour de l’éducation en empruntant des chemins de traverse. D’abyme à village, en passant par catéchisme et photocopieuse ou encore placebo et universalisme... ces entrées inattendues, parmi bien d’autres, explorent toutes les facettes de l’éducation. Elles articulent approches personnelles et théoriques, expériences et recherches pour interroger différemment des enjeux pédagogiques. Plus qu’un dictionnaire traditionnel, cet ouvrage est une balade réflexive pour tous les enseignants et formateurs confrontés à l’entreprise difficile qu’est l’éducation, où rien n’est jamais définitivement joué.

En savoir plus


Enquêter dans les métiers de l'humain.
Traité de méthodologie de la recherche en sciences de l'éducation et de la formation
Brigitte Albero, Joris Thievenaz (dir. publ.).
Raison et passions, juillet 2022, 3 tomes.

Pour la première fois en France, un Traité de la recherche (3 tomes, 1 700 pages) réunit les représentants de divers courants, approches et orientations en sciences de l’éducation et de la formation pour présenter les méthodes les plus partagées. Sans reprendre les techniques les plus diffusées, il vise plutôt à expliciter celles qui se sont trouvées transformées, adaptées, discutées, créées,au regard des particularités de la discipline. Dans une perspective de formation, il présente également des principes structurants, des informations et des ressources de professionnalisation dans le milieu universitaire et de la recherche.

En savoir plus


Métiers de la formation : quelle professionalisation ?
Éducation permanente n° 231, juin 2022.

Les réformes du champ de la formation professionnelle et les nombreuses évolutions qui leur sont directement associées conduisent à des effets de professionnalisation, voire de déprofessionnalisation, des métiers de la formation. Si la professionnalisation relève d’abord d’une volonté d’amélioration continue des pratiques et de reconnaissance d’une profession, elle souffre d’une polysémie, comme l’attestent les contributions réunies dans ce dossier qui questionne les pratiques et montre que la professionnalisation reste un enjeu de recherche flou lorsqu’il s’agit de questionner les métiers de la formation.

En savoir plus